• Accueil
  • Le ministre Komlan Dodzi KOKOROKO constate l’effectivité de la rentrée 2020-2021

Le ministre Komlan Dodzi KOKOROKO constate l’effectivité de la rentrée 2020-2021

Le ministre Komlan Dodzi KOKOROKO constate l’effectivité de la rentrée 2020-2021

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Environ 2 600 000 élèves et apprenants ont effectivement effectué ce lundi 02 novembre, la rentrée scolaire 2020-2021 après plusieurs mois de vacances.
Comme à l’accoutumée, les premiers responsables du ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat ont effectué dans la matinée de ce lundi, la traditionnelle tournée dans certains établissements scolaires sur toute l’étendue du territoire national. À Lomé, cette tournée a été conduite par le Professeur Dodzi Komlan KOKOROKO, ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Il était accompagné du ministre délégué en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat Mr EKE ODHIN

Partis du Lycée de Tokoin, les ministres et leur suite ont visité le grand lycée de Tokoin, le complexe scientifique de Lomé, le collège Saint Joseph, le centre de formation technique et professionnelle Madré Agatha Carelli, l’EPP Agoè marché, le CEG Agoè Centre et le Lycée technique d’Adidogomé.

La délégation s’est félicitée de l’effectivité de cette reprise des cours avec la mise en œuvre des dispositions édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la covid19.

« Je me réjouis du démarrage effectif de la rentrée scolaire 2020-2021 sur toute l’étendue du territoire national dans la mise en œuvre des mesures barrières », a déclaré le ministre KOKOROKO.

On note également une grande satisfaction pour les responsables des établissements scolaires visités. Au Collège Saint Joseph par exemple, le Père Recteur Sébastien BOCCOVI rassure tous les acteurs des dispositions prises à leur niveau.

« Nous sommes très honorés de voir que toutes les conditions sont réunies pour mieux assurer la sécurité sanitaire de nos élèves et apprenants. Les salles de classe avaient déjà été préparées pour la circonstance. Les enseignants sont aussi prêts car ils ont été moulés pour assurer de façon convenable les cours », a-t-il indiqué.

Au-delà de ces notes de satisfaction, le gouvernement affirme être conscient des défis qui restent à relever dans le cadre de la réforme même du système éducatif togolais.

Pour le ministre Dodzi Komlan KOKOROKO, les chantiers consistent essentiellement à améliorer les conditions et les capacités d’accueil des élèves, des apprenants et des enseignants, à améliorer la condition enseignante et à améliorer la qualité de l’enseignement.

« Le gouvernement togolais, sous l’autorité de son Excellence Monsieur le Président de la République Faure GNASSINGBÉ, ne conçoit aucunement l’éducation dans de surmesure mais c’est au cas par cas que nous évoluons et que nous apportons les solutions aux problèmes auxquels nous sommes confrontés », a rassuré le Professeur KOKOROKO.

Le gouvernement fera sa part et donc les apprenants doivent aussi faire leur part. La délégation n’a pas hésité à leur prodiguer des conseils en ce sens.

« Rien ne se fait sans la passion. Et la première recommandation à l’endroit des apprenants c’est cette passion pour les études car ils sont maîtres de leur destin. Nous leur avons également rappelé la nécessité de respecter les gestes barrières car chacun d’entre eux a le pouvoir de se protéger et de nous permettre de surmonter ensemble le virus », a-t-il souligné.