• Accueil
  • Le Ministre KOKOROKO s’assure de l’effectivité de la rentrée pédagogique et administrative

Le Ministre KOKOROKO s’assure de l’effectivité de la rentrée pédagogique et administrative

Le Ministre KOKOROKO s’assure de l’effectivité de la rentrée pédagogique et administrative

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Initialement retenue pour la rentrée scolaire, la date du 26 octobre 2020 a été consacrée à la rentrée pédagogique dans les six régions éducatives du Togo

Le ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, le Professeur Komla Dodzi KOKOROKO a rendu visite aux personnels d’encadrement et chefs d’établissements scolaires en formation pédagogique et sur la Covid-19, ce lundi 26 octobre 2020 au lycée scientifique du lycée de Tokoin. Cette visite a permis au ministre d’apprécier l’effectivité de la reprise pédagogique qui réunit pour le premier et le deuxième jour de la semaine, les enseignants formateurs. Les autres jours seront réservés à la duplication de cette formation aux autres enseignants sur toute l’étendue du territoire national.

Il a félicité ses collègues enseignants pour leur engagement à reconstruire l’école togolaise et leur a rappelé la dimension de leur mission après la précision des objectifs de cette formation. <<Le programme qui vous est proposé est roboratif au tour de deux axes ; vous préparer à un meilleur encadrement des apprenants dans le cadre de la crise sanitaire et vous doter aussi du package nécessaire pédagogique pour faire la route.>> a souligné le Ministre.

Le Professeur KOKOROKO se dit confiant avec la participation de tous les acteurs, pour faire face aux défis qui s’érigent sur la voie d’une année scolaire réussie.

Il se propose d’engager l’année scolaire 2020-2021 sur trois axes clés :

-Protéger la santé des apprenants et des encadreurs

-Réaliser des réformes ambitieuses et audacieuse du système éducatif

-Remobiliser les acteurs devant les urgences civiques et morales au profit des apprenants.

Il a rassuré que la condition enseignante ne pourra être reléguée à la périphérie des ces grandes ambitions et s’engage au nom du gouvernement, à poursuivre les discussions et à faire des efforts au profit des différentes composantes du corps enseignant. Mais le challenge de l’immédiat reste une rentrée scolaire réussie au regard de la conjoncture, avec le concours de tous les acteurs a laissé entendre le Ministre dans une invitation à tous les acteurs.

Ils sont 410 formateurs des formateurs répartis dans les 6 régions éducatives à prendre part à cette formation.