• Accueil
  • Amélioration de la qualité et de la gouvernance du système éducatif : Le ministre KOKOROKO remet du matériel aux Directions régionales de l’éducation

Amélioration de la qualité et de la gouvernance du système éducatif : Le ministre KOKOROKO remet du matériel aux Directions régionales de l’éducation

Amélioration de la qualité et de la gouvernance du système éducatif : Le ministre KOKOROKO remet du matériel aux Directions régionales de l’éducation

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les Directions régionales de l’éducation du septentrion ont accueilli le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, le Prof Dodzi Komla KOKOROKO, du 18 au 19 novembre 2021, dans le cadre de sa tournée nationale de distribution de malettes pédagogiques, de matériel informatique et de bureau et de matériel de laboratoire aux écoles et établissements scolaires du Togo.

Par cette distribution de matériels, le gouvernement vise deux objectifs principaux à savoir, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et celle de la gouvernance de l’école au Togo.

Dans leur parcours scolaire et surtout dans l’enseignement des sciences, les élèves vont désormais pouvoir faire de la manipulation et joindre ainsi la théorie à la pratique, comme le recommande le processus enseignement-apprentissage. Le matériel informatique, à l’endroit des inspections, va leur permettre d’améliorer leur fonctionnement et l’organisation des évaluations dans les écoles et établissements qui relèvent de leur ressort territorial.

L’ensemble du matériel, pour toutes les régions éducatives, est estimé à un coût total de 700 millions de Fcfa.

« Ce geste du gouvernement vient apporter une solution aux problèmes de l’éducation. Nous savons que sur le plan « pratique de classe », nos enseignants avaient d’énormes difficultés et nous pensons qu’avec ce matériel, qui vient d’être attribué aux écoles, beaucoup de problèmes sont résolus quant à la pratique de la classe », témoigne l’Inspecteur BOGRA, Chef IEPP Cinkassé.

Se prononçant sur l’ensemble de l’action gouvernementale en faveur de l’éducation, ces derniers mois, l’inspecteur qui y voit une priorisation pragmatique et de la cohérence, déclare : « Le gouvernement a appuyé sur le bon levier parce qu’en dotant les inspections de pick-up, cela permet aux inspecteurs et au corps d’encadrement d’aller sur le terrain pour voir de près ce que les enseignants font avec le matériel que le ministère vient de mettre à leur disposition ».

Même son de cloche chez l’Inspecteur KOZI Ouro Agoro, Chef d’inspection Tchaoudjo Nord, Sud et Mô qui, tout en saluant la vision avant-gardiste du gouvernement, lui témoigne la reconnaissance des acteurs du système éducatif de la région Centrale. « Le matériel que nous venons de recevoir est un grand soulagement pour nous. D’abord au corps d’encadrement, cela nous permet d’améliorer l’archivage, de sortir les données pour nous-mêmes et pour la hiérarchie. Pour les élèves, ils vont pouvoir apprendre avec du concret. Ils pourront ainsi développer ce qu’ils ont de scientifique en eux », explique-t-il.

Les chefs d’établissement ont également témoigné leur reconnaissance au gouvernement par la voix de SOGA Simtado Kekema, Directeur EPP Cinkassé Peulh/B : « Au nom de tous les collègues, chefs d’établissement, nous tenons sincèrement à remercier le gouvernement par le biais de notre ministère, qui ont pensé à nous, en nous outillant de ce lot de matériel. Nous leur en sommes vraiment reconnaissants et nous promettons d’en faire bon usage pour la réussite de nos enfants ».

Porteur de la vision d’une école de la république et de qualité, le Prof. KOKOROKO témoigne ainsi son attachement à la politique gouvernementale déclinée à travers les programmes 9 et 10 de la feuille de route 2021 du gouvernement.

Cette tournée nationale de distribution de matériels par le MEPSTA a démarré par les régions des Savanes et de la Kara le 18 novembre, et les régions centrale et plateaux-est le 19 novembre. La seconde phase de distribution sera consacrée aux régions éducatives Plateaux-Ouest, Maritime et Grand-Lomé.