Aller au contenu principal

Les travaux préparatoires de la rentrée scolaire 2018-2019 se sont tenus à Tové : Cap sur le 24 septembre 2018

Publié le : 21 sep 2018
Les acteurs du système éducatif se sont réunis, les 19 et  20 septembre 2018 à l’INFA de Tové, pour faire le bilan critique de l’année 2017-2018, en tirer toutes les leçons qui s’imposent et élaborer ensemble, de façon responsable, participative et consensuelle, la feuille de route qui doit baliser l’année scolaire 2018-2019

Les acteurs du système éducatif se sont réunis, les 19 et  20 septembre 2018 à l’INFA de Tové, pour faire le bilan critique de l’année 2017-2018, en tirer toutes les leçons qui s’imposent et élaborer ensemble, de façon responsable, participative et consensuelle, la feuille de route qui doit baliser l’année scolaire 2018-2019

Les travaux de la réunion préparatoire de rentrée ont été présidés par le Ministre des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, le Pr. Komi Paalamwé TCHAKPELE et son collègue de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Georges Kwawu AÏDAM.

Les assises de Tové ont été l’occasion d’informer la communauté éducative des grands chantiers en cours et des mesures prises par le gouvernement pour assurer toujours d’avantage l’amélioration de la qualité de l’éducation, raffermir la confiance entre tous les acteurs et rétablir de manière durable, le climat de sérénité et de quiétude qui doit désormais régner sur toutes les activités au sein des établissements scolaires.

A l’ouverture des travaux de la réunion, le Ministre TCHAKPELE a salué la détermination de tous les acteurs, leur esprit de dépassement et leur patriotisme, autant de valeurs qui ont contribué à des engagements réciproques pris au cours de l’année scolaire écoulée.

Il s’agit entre autre de la consécration de la démarche inclusive et participative et l’approche globale dans la résolution efficiente et durable des défis du secteur éducatif, du consensus établi sur les principaux objectifs et priorités du système éducatif togolais et de la volonté réaffirmée du gouvernement de mettre en œuvre les mesures et les engagements adoptés depuis janvier 2017 en faveur de l’enseignement confessionnel.

Les premiers fruits de ce climat d’apaisements sont la signature d’un protocole d’accord le 19 avril 2018 et l’adoption du décret portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement le 28 août 2018.

Pour cette nouvelle année qui démarre le lundi 24 septembre, le gouvernement rassure tous les acteurs de la mise en œuvre effective des différents engagements afin d’assurer à tous les élèves l’accès équitable à une éducation de qualité.

« Je voudrais rassurer tous les acteurs de la détermination du gouvernement à respecter scrupuleusement ses engagements, et inviter par conséquent chaque partie prenante à respecter les siens. C’est la condition nécessaire à la préservation durable de la sérénité et de l’apaisement que nous appelons de tous nos vœux pour l’année scolaire qui s’ouvre et pour toutes celles qui suivront », a déclaré le Ministre TCHAKPELE.

La réunion de Tové s’est achevée sur un appel à tous les acteurs du système éducatif pour une année scolaire apaisée à travers un communiqué final lu par Sénon HOUNSSIME, Secrétaire général de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN).

Top