Aller au contenu principal

L'AFD APPUIE L'ÉDUCATION AU TOGO À TRAVERS LE PROJET D’APPUI À LA RÉFORME DES COLLÈGES

Résumé

L'AFD apport son concours au PAREC dont l'objectif principal est de créer les conditions favorables pour la mise en place d'une reforme des collèges en vue de pouvoir répondre aux défis futurs posés par l'atteinte des objectifs du millénaires

Contexte


Le Projet d’Appui à la Réforme des Collèges (PAREC) sur financement de l’Agence Française de Développement d’un montant de 8 millions d’euros, s’inscrit dans les orientations du Plan Sectoriel de l’Education et dans la continuité des actions déjà financées par l’AFD depuis 2002, notamment dans le cadre du Projet d’Appui à la Scolarisation au Nord Togo et  du Projet Education Pour Tous au Togo (EPTT).
 
Le PAREC couvre la période 2014-2016. Il vise les objectifs généraux suivants :
 
-        consolider le développement des Ecoles Normales chargées de la formation des instituteurs ;
 
-        réformer les collèges pour un accès plus équitable et une meilleure qualité de l’enseignement.
 
Il est structuré en quatre composantes : 

Composante 1 : Renforcer la formation initiale des instituteurs dans les ENI 
Au niveau de l’enseignement primaire, le Projet renforcera la formation initiale des instituteurs, a travers deux volets, en consolidant le développement des six écoles normales d’Instituteurs (ENI) créées au cours de la période 2012-2014 :
 
Volet 1 : renforcer le pilotage et la gestion des ENI (Elaboration des procédures de gestion des ENI, Formation des équipes de direction des ENI à la gestion et au projet pédagogique, Mise en place d’une structure de coordination des ENI au niveau central).
 
Volet 2 : Améliorer la qualité de la formation initiale des élèves maîtres dans les ENI (Organisation d’un réseau de 150 écoles associées aux ENI, Appui à la structuration des centres de ressources pédagogiques des ENI, Développement d’outils didactiques de l’enseignement primaire, Renforcement des pratiques pédagogiques actives dans le cadre de formation continue des professeurs d’ENI, des personnels d’encadrement de terrain…
 
Composante 2 : Réformer les Collèges 
Les activités de cette composante structurée en trois volets, contribueront aux objectifs suivants du MEPS :
 
Volet 1 : Accroitre l’accès au collège dans les zones rurales en mobilisant les communautés (Augmenter les capacités d’accueils dans les deux régions prioritaires Maritime et Plateaux, construction de 30 collèges de proximité en approche communautaire, Promouvoir l’équité, et la mobilisation sociale pour la scolarisation des filles au collège)
 
Volet 2 : Améliorer la qualité de l’enseignement dans les collèges (Recruter et former des enseignants : niveau profil professeurs)
-        Doter les collèges de supports didactiques adaptés aux programmes des CEG
-        Organiser la formation continue des professeurs de collèges non qualifiés
-        Renforcer l’encadrement pédagogique des collèges dans les 6 régions du pays.
 
Volet 3 : Promouvoir une réforme de la gouvernance des collèges
-        Planifier et affecter les ressources pour le fonctionnement des établissements
-        Améliorer la gouvernance des établissements par la révision des textes, les projets d’établissement, les tableaux de bord…
-        Conduire une étude d’impact de la réforme sur les performances des collèges.
 
 
Composante 3 : Assistance technique et gestion du Projet 
Cette composante vise à renforcer les compétences du MEPS dans les fonctions de conception, planification, programmation, pilotage et suivi. Elle financera des services de spécialistes résidents et de courte durée, une partie du personnel, de l’équipement et du fonctionnement de l’Unité de Coordination des Projets, commune au PAREC et au PERI 2, ainsi que les audits périodiques externes des comptes et de la passation des marchés du PAREC.
 
Composante 4 : Divers et imprévus 
Cette composante qui est strictement budgétaire est constituée par une provision pour couvrir les imprévus physiques et financiers du Projet. 

Top