Aller au contenu principal

CRÉATION DE LA COOPÉRATIVE D’EPARGNE ET DE CRÉDIT DES ENSEIGNANTS DU TOGO

Résumé

L'octroi de crédit par le système financier en place cause d'importants problèmes auquels les enseignants souhaitent une réponse parfaitement appropriée. C'est pour cette raison qu'il est initié une coopérative destinée aux enseignants du Togo.

Contexte


La coopérative d’épargne et de crédit est une association de personnes. Ce regroupement s’opère librement, sans discrimination quant au sexe, à l’âge, à la profession, au groupe ethnique, à l’appartenance politique, à la confessionnalité, au milieu des personnes qui s’y engagent, en vue de satisfaire des besoins individuels et/ou collectifs (services d’épargne, de crédit, d’éducation financière, de financement de projets individuels et collectifs,…).

La COOPEC, entreprise économique d’épargne et de crédit dirigée par ses adhérents, devient le moyen de répondre aux besoins individuels et collectifs de ses membres par la production de services appropriés. Chaque membre de l’association, en plus d’être l’usager de l’entreprise en devient le copropriétaire.
 
A ce titre, il détermine l’orientation de l’entreprise, il en détient les pouvoirs de décisions,  il a droit aux bénéfices réalisés dépendamment de son apport comme détenteur du capital ou comme emprunteur, il en détient les ressources humaines, financières ou autres, nécessaires à son fonctionnement.
 
En assemblée générale et en appliquant le principe de la démocratie (un homme un vote), l’association fixe les objectifs à atteindre, les règlements, se nomme des représentants, délègue des pouvoirs et se donne des moyens de contrôle.
 
Ses buts

  • faire naître et développer chez les enseignants le goût de la pratique de l’épargne ;
  • combattre l’usure au moyen de la coopération en favorisant l’usage prudent  du crédit sous forme de prêts et d’avances dont l’emploi est conforme aux intérêts des membres ;
  • stimuler l’esprit d’initiative personnelle et collective, à l’intérieur de la zone d’intervention de la COOPEC, par l’utilisation de l’épargne mobilisée par ses membres dans le souci de financer leurs projets ;
  • propager des connaissances pratiques qui permettront aux enseignants de s’adapter au contexte économique dans lequel ils vivent.
  • promouvoir la confiance et l’entraide mutuelles entre les membres par des rapports socio-économiques basés sur la pratique de la formule coopérative.

Elle permet aussi de :

  • promouvoir l’éducation et la formation de ses membres, administrateurs et employés, ainsi que du grand public, sur les principes sociaux, démocratiques et d’entraides.
  • prôner le développement humain et la justice sociale aux membres ainsi qu’à la communauté dans laquelle ils travaillent.

Ses principales caractéristiques

  • une association de personnes et non de capitaux ;
  • une liberté d’appartenance ;
  • une unité de pensée ;
  • une propriété commune aux adhérents ;
  • un contrôle démocratique (un homme-un vote) ;
  • un membre usager-propriétaire ;
  • une distribution des trop-perçus proportionnellement aux transactions.

Les conditions de succès

  • l’éducation  de ses membres aux buts fondamentaux de l’entreprise, à la coopération, à l’épargne et au crédit ;
  • le respect des objectifs essentiels de la part des dirigeants ;
  • la réussite économique de l’entreprise ;

Pourquoi une coopérative d’épargne et de crédit pour les enseignants 
 
Le projet d’implantation des coopératives d’épargne et de crédit des enseignants au Togo tire son origine de la volonté des autorités togolaises et des enseignants de trouver ensemble une réponse appropriée et durable aux besoins primordiaux non satisfaits des enseignants, notamment le financement d’activités de production génératrices de revenu, le logement, la couverture de dépenses sociales, d’équipement et de transport, la poursuite des études…
 
Pour tous ces besoins, l’octroi de crédit par le système financier en place cause d’importants problèmes auxquels les enseignants souhaitent une réponse parfaitement appropriée, eu égard aux critères de facilité d’accès, de rapidité dans l’octroi, d’administration facile et de taux d’intérêt attrayants.
 
Quelle est sa vision ?
 
Il s’agira d’une coopérative des enseignants solidement implantée dans tout le pays, gérée efficacement par les enseignants ou sous la supervision et la surveillance des enseignants élus, suivant les meilleures pratiques démocratiques des coopératives, et classée parmi les meilleures systèmes financiers décentralisés (SFD) de toute la zone Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) pour sa réussite sur le plan institutionnel, financier, socioculturel et économique.
 
Quelle est sa mission ?
 
Sa mission est de contribuer de façon effective à l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses membres, à travers des services de qualité (épargne, crédit et autres produits financiers et non financiers).
 
Quelles sont ses valeurs ?
 
Ses valeurs fondamentales sont : la fierté, la solidarité et la fidélité des membres,  l’excellence des services aux membres, l’intégrité des employés et des dirigeants ainsi que la transparence des opérations.
 
Quels sont ses principes de fonctionnement ?

  • une adhésion ouverte et volontaire

L’adhésion à la coopérative d’épargne et de crédit est volontaire et ouverte à tous ceux qui, au sein du lien commun d’association accepté, peuvent utiliser ses services et sont disposés à accepter les responsabilités correspondantes.

  • un contrôle démocratique

Les membres de la coopérative d’épargne et de crédit jouissent du même droit de vote selon le principe « une personne, une voix » et participent aux décisions affectant la coopérative, sans égard au montant de leurs comptes-épargne ou de leurs parts sociales ou du volume de leurs opérations. Le vote dans les organisations ou associations de soutien peut être proportionnel ou représentatif selon les principes démocratiques. Les administrateurs élus de la coopérative servent en qualité de bénévoles, n’étant pas rémunérées. Néanmoins, les coopératives d’épargne et de crédit pourront rembourser aux responsables élus leurs dépenses légitimes.

  • la non discrimination

Les coopératives d’épargne et de crédit ne sont pas discriminatoires en matière de race, de nationalité, de sexe, de religion et d’opinion politique.

  • des services aux membres

Les services de la coopérative d’épargne et de crédit sont orientés vers l’amélioration du bien-être économique et social de tous les membres.

  • la répartition entre les membres

Afin d’encourager l’épargne par des dépôts réguliers et ainsi octroyer des prêts et fournir d’autres services, un taux d’intérêt équitable est servi sur les dépôts en fonction du résultat d’exploitation de la coopérative d’épargne et de crédit.
Les excédents provenant des opérations de la coopérative après avoir assuré un niveau de réserve de fonds adéquat et après avoir payé des dividendes limités sur le capital social là où il existe – appartiennent et profitent à tous les membres sans qu’un groupe de membres reçoive des avantages au détriment des autres.

  • la stabilité financière

Un des soucis primordiaux de la coopérative d’épargne et de crédit est l’établissement de la solidité financière, y compris des réserves adéquates et des contrôles internes qui assureront un service sans interruption aux membres.

  • la coopération entre coopératives

D’après leur philosophie et les pratiques solidaires des coopératives, les coopératives d’épargne et de crédit, dans la mesure de leurs capacités coopèrent activement avec d’autres coopératives et leurs associations aux niveaux local, national et international afin de satisfaire au mieux les besoins de leurs membres et de leurs communautés.
 
Quelles sont les conditions d’adhésion

  • être enseignant
  • remplir les conditions définies par la COOPEC

Top