Aller au contenu principal

Elaboration d’une nouvelle stratégie de construction scolaire basée sur l’approche communautaire

Résumé

La décision de rendre l’éducation préscolaire et l’enseignement primaire gratuits a pour corolaire un accroissement des effectifs des élèves dans les établissements publics, d’où la nécessité d’accroître les capacités d’accueil des écoles.

Contexte


C’est pour optimiser les différentes expériences acquises en matière de construction d’infrastructures scolaires que  le département s’est doté en 2010, d’une nouvelle stratégie de construction scolaire basée sur l’approche communautaire avec une implication des communautés à travers les comités de gestion des écoles primaires publiques (COGEP),  dans la passation des marchés.
 
Cette stratégie vise à renforcer des capacités du ministère dans la mise en œuvre des programmes de construction d’écoles  tout en permettant de  réaliser des économies sur les coûts des infrastructures. Expérimentée dans le cadre de la première phase du Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI), elle sera étendue aux nouveaux projets de construction d’infrastructures scolaires au sein du ministère.
 
Au titre des résultats obtenus, on peut citer la réalisation d’économies d’échelle qui ont permis de porter l'objectif principal de 815 salles de classe à 999 salles de classe, soit un gain de 182 salles de classe additionnelles. Elle a aussi permis un important développement de capital humain. Plus de 260 COGEP ont été formés, et au sein de ces communautés, plus de 400 personnes ont acquis une capacité d’Agent Porteur de Dynamique Communautaire (APDC), une capacité d’animation, de communication et de mobilisation sociale.

Top