Aller au contenu principal

Elaboration d’une politique nationale sur les enseignants

Publié le : 11 mai 2017
Elaboration d’une politique nationale sur les enseignants

Les acteurs du système éducatif togolais s’approprient le Guide de l’UNESCO au cours d’un atelier organisé dans les locaux du complexe scientifique du lycée de Tokoin.

Dans le cadre de l’élaboration d’une politique nationale sur les enseignants au Togo, le ministre des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, le Professeur Komi Paalamwé TCHAKPELE a ouvert lundi  08 mai, les travaux d’un atelier d’appropriation du guide de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). En présence d’une centaine de participants, le ministre a rappelé dans son discours les objectifs de cette rencontre qui se résume à la maîtrise des principes orthodoxes définis par l’UNESCO dans l’élaboration d’une politique nationale sur les enseignants. Pour le ministre TCHAKPELE, cet atelier doit permettre au Togo d’amorcer dans les prochains jours la phase d’élaboration de sa politique nationale sur les enseignants, document attendu par le gouvernement qui fait de la question enseignante, une priorité dans l’atteinte des objectifs de développement durable.  
L’atelier s’est déroulé sous la facilitation de Mr Jean Adoté-Bah Adotévi, expert de l’UNESCO selon qui, ce guide en 5 chapitres donne les orientations sur le processus d’élaboration d’une politique nationale et fait le point sur les conditions macroéconomiques, l’environnement éducatif, le contexte socioculturel indispensables à une éducation performante. 
La politique nationale sur les enseignants prendra en compte la profession enseignante, les conditions de vie et de travail des enseignants et les conditions d’accès universel et équitable à une éducation de qualité.
Abordant dans la même logique que son collègue des enseignements primaire et secondaire, le ministre BROOM de l’enseignement supérieur et de la recherche s’est félicité de la tenue de cet atelier et s’est dit confiant que l’élaboration de ce document comblera les attentes des différents acteurs du système éducatif togolais.

Top