Partenaires



La collaboration entre le gouvernement de la République togolaise et les Partenaires Techniques et Financiers du Secteur de l’éducation intervenant au Togo est définie par un cadre partenarial signé en mars 2010. Les principaux partenaires du secteur sont :
 

L’UNICEF

Installé au Togo depuis juin 1963, le « fonds des Nations unies pour l’enfance » (UNICEF) s’investit dans la création des conditions nécessaires pour que les enfants vivent heureux, en bonne santé et dans la dignitédans les normes et principes incarnés dans la Convention relative aux droits de l’enfant.Chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur depuis trois ans bientôt, le fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) est un partenaire qui travaille pour l’émancipation des enfants.
Ces dernières années, l’UNICEF a aidé le département à conduire deux grandes études, une sur les violences basées sur le genre en milieu scolaire et une sur les disparités de genre dans le corps enseignant du primaire. Ces études ont abouti à l’élaboration (i) d’un module harmonisé de formation des enseignants sur les méthodes non violentes ou la discipline positive et (ii) d’un module sur les compétences de vie courante accompagné d’un guide du maître et d’un cahier de l’élève. 
Toutes ces initiatives concourent à outiller les enseignants et les élèves à créer un cadre harmonieux et attrayant d’apprentissage pour les enfants.

Le Partenariat Mondial pour l’éducation (PME)

Le Togo a intégré le Partenariat en mars 2010, suite à l’adoption du premier PSE, endossé par les membres du groupe local en éducation. Le pays a ainsi bénéficié d’un premier financement du Partenariat Mondial pour l’Education (GPE) de 45 millions de $ E.U. pour la première phase du projet éducation et renforcement institutionnel (PERI1) lors de la réunion du Comité du Fonds Catalytique tenue à Washington le 7 mai 2010. Ce programme, dont la supervision est assurée par la Banque Mondiale, est clôturéle 31 octobre 2014.  La deuxième phase du PERI est en cours d’exécution pour une période de trois (03) ans.

Le Groupe de la Banque mondiale

 Avec une dizaine d'années d’expérience et de partenariat, le Groupe de la Banque mondiale œuvre à l’instaurationd’une forme de dialogue avec ses clients fondée sur la recherche de solutions aux grands défis du développement. Dans ce contexte, il s’engage à donner de plus en plus la priorité aux actions visant à avoir un impact important sur le développement et à améliorer les conditions de vie des populations pauvres et défavorisées. Il s’agit pour l’institution d’appuyer des actions produisant des résultats mesurables et reproductibles, selon les besoins et dans différents secteurs et environnements. Les programmes du Groupe de la Banque mondiale sont sélectifs et concentrent les moyens sur des interventions innovantes susceptibles de réduire la pauvreté et d'aider les pays à passer sur une trajectoire de développement plus élevée, plus viable.
Dans le domaine de l’éducation, il finance depuis 2008 les opérations de fourniture de repas scolaires conduites par le ministère du développement à la base à travers son projet de développement communautaire (le PDC). La Banque mondiale est aussi l’institution qui gère les fonds du PME alloué au Togo dans le cadre du projet PERI.


L’Agence française de développement (AFD)

L'Agence Française de Développement (AFD) lutte pour le développement social et environnemental en subventionnant des projets qui visent à améliorer l'éducation, la santé, l'accès à l'eau et l'assainissement, et à renforcer les infrastructures urbaines. Dans le domaine de l’éducation, l’AFD a eu à financer beaucoup de projets éducatifs dont la dernière en date est le projet d’appui à la réforme des collèges (PAREC).

Le « Fonds des Nations Unies pour la population », UNFPA

 
Organes subsidiaires des Nations Unies, le « Fonds des Nations Unies pour la population » ou « UNFPA » œuvre pour le bien-être des populations.Il est installé au Togo depuis 1972 et offre aux femmes et aux jeunes, les possibilités d’une vie sexuelle et reproductive saine. Il travaille à l’accès universel à la santé sexuelle et de la reproduction, notamment la planification familiale volontaire et la maternité sans risque. Il fait également le plaidoyer pour les droits et les opportunités des jeunes. Dans le domaine scolaire, l’UNFPA œuvre pour la promotion de la santé en général et celle de la reproduction en particulier ; il aide à lutter contre les IST, le Sida et les grossesses précoces. Au cours de l’année scolaire 2014-2015, l’UNFPA  a aidé à réhabiliter trois (03) infirmeries scolaires, à en offrir quatre (04) autres préfabriquées en conteneurs appelées des Blue Boxes et à équiper un total de vingt-cinq (25) sur toute l’étendue du territoire y compris celles des universités de Lomé et de Kara.
Une autre initiative de l’UNFPA à l’endroit du gouvernement est l’élaboration d’un programme national de lutte contre les grossesses et mariages des adolescentes en milieu scolaire et extrascolaire à mettre en œuvre sur la période 2014-2018.


Le Programme Alimentaire Mondial (PAM)

L’établissement du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) au Togo remonte à l’année 1968. Ses actions ont été interrompues en 1995 à causes des problèmes socio-politiques mais ont repris en 2005 avec l’appui à l’amélioration de la sécurité alimentaire et le statut nutritionnel des populations (Réfugiés, déplacés, inondations et flambée des prix des denrées alimentaires). Son partenariat avec le secteur de l’éducation est axé sur la problématique de l’alimentation scolaire.
           
C’est ainsi qu’en Juin 2011, une mission conjointe PAM/Banque Mondiale a conclu que le PAM puisse assister le gouvernement à (i) renforcer les modèles existants de cantines scolaires, (ii) formuler une politique d’alimentation scolaire et (ii) développer un programme durable d’alimentation scolaire. A travers un projet dénommé « DEV 200304 : Promotion d’une Alimentation Scolaire Durable au Togo » d’un montant de 1 082 702 $ US obtenu du Gouvernement d’Australie, le PAM  a aidé le département à disposer d’une politique nationale d’alimentation scolaire, d’un plan d’action opérationnel sur le période 2014-2018, d’une cartographie nationale des producteurs et transformateurs des produits alimentaires locaux, d’un guide de ciblage des écoles pouvant bénéficier de cantines et d’un guide de recettes.


Handicap International

 
Installé au Togo depuis …. Handicap International œuvre aux côtés du gouvernement pour que les personnes handicapées bénéficient, au sein du système d’enseignement général, del’accompagnement nécessaire pour faciliter leur éducation effective. Pour ce faire, HI veille à  faciliter l’apprentissage de la langue des signes et la promotion de l’identité linguistique des personnes sourdes et à ce que les personnes aveugles, sourdes ou sourdes et aveugles – en particulier les enfants – reçoivent un enseignement dispensé dans la langue et par le biais des modes et moyens de communication qui conviennent le mieux à chacun, et ce, dans des environnements qui optimisent le progrès scolaire et la socialisation.
Grace aux actions de HI, les infrastructures immobilières de nos établissements scolaires (salles de classes, toilettes, bibliothèques, laboratoires etc.) sont construites avec rampes.